Communauté Noctem
Bienvenue, Visiteur ! S’enregistrer

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[Histoire] La Plume d'Acceptation
#1
Plume d'Acceptation
[Image: VKcWKylvOGkTLUbRU6wOmOpGeoRQchW_So8XM7cL...9mTqg9k=s0]
Tout sorcier qui est à Poudlard doit connaitre cette plume,
Elle n'est pas seule mais ce n'est pas sur ce cours que nous verrons sa moitié !
(Livre d'Admission)


Son Histoire :

Commençons !
La Plume d'Acceptation, ou Plume Magique est gardée dans une salle secrète dans Poudlard où elle inscrit dans un registre le nom de chaque enfant sorcier qui nait.

Chaque année, un Professeur envoie des hiboux aux différents enfants de ce registre ayant atteint l'âge de onze ans afin de les informer qu'ils ont leur place à l'école de sorcellerie.


Cette plume est âgée de plus de quelques milliers d'années.
Depuis elle est devenue un peu fanée.

Aucun de ceux et celles qui ont connaissance de la magie puissante et tenace qui confère à l'ancien livre et sa plume leurs pouvoirs n'a jamais révélé son secret, sans doute car cet ingénieux processus évite au personnel de l'école de fournir d'ennuyeuses explications aux parents furieux d'apprendre que leurs enfants n'ont pas été invités à étudier à Poudlard.
La décision du Livre et de la Plume étant irrévocable, aucun enfant dont le nom ne figure pas sur les pages jaunies du vieil ouvrage n'a jamais été admis dans la prestigieuse école des sorciers.

Au moment précis où un enfant manifeste ses premiers signes de magie, la Plume, qui proviendrait selon les dires d'un Augurey, s'élève lentement sur les pages du Livre d'Admission.

Les très rares personnes ayant eu le privilège d'observer ce curieux phénomène (on raconte que plusieurs directeurs et directrices auraient passé de nombreuses heures solitaires, enfermés dans la petite pièce, espérant vainement voir la Plume se mouvoir) s'accordent à dire que la Plume est sans doute beaucoup plus indulgente que le Livre.

La Plume est en effet tellement sensible qu'elle peut détecter la moindre trace de magie.

Le Livre, en revanche, est beaucoup plus difficile à convaincre.
Il lui arrive fréquemment de se refermer violemment pour empêcher la Plume d'écrire quoi que ce soit sur ses pages tant que les pouvoirs magiques d'un enfant n'ont pas été clairement avérés.

En fait, le Livre des Admissions a de très bonnes raisons d'être si sévère : grâce à son extrême vigilance, aucun Cracmol n'a jamais étudié à Poudlard.
Les enfants de parents sorciers nés sans aucun pouvoir magique conservent parfois une aura de magie qui leur vient de leurs parents.

Mais dès que celle-ci s'évapore, il devient très vite vident qu'ils n'auront jamais la faculté de réaliser des sortilèges.

A ce jour, la sensibilité de la Plume, conjugué à l'intransigeance du Livre, n'a jamais commis une seule erreur.


Bonus :

Etant donné que les plumes de l'Augrey repoussent l'encre, le petit encrier est toujours vide : aujourd'hui encore, personne n'a réussi à analyser la composition exacte du liquide argenté qui s'écoule de la plume enchantée.
Répondre


Atteindre :